Makabu Makenda

Je suis connue sous le nom de MAKABU MANKENDA. J’ai 50 ans, et je suis mère d’un enfant, une fille, qui est mariée à un instituteur. Je cultive la terre, comme le font les femmes de Kongo-Kuku, ma contrée.

J’aime entreprendre, et travailler en collaboration avec les autres ; j’aime aussi me donner à fond dans tout ce que j’entreprends. Par contre, j’ai peur des serpents. Je déteste les conflits.

Mon souhait c’est que les femmes de ma région apprennent à lire et à écrire, ne serait-ce qu’en Kikongo. Je voudrai aussi qu’elles apprennent à calculer.

Actuellement, je dirige une structure qui s’occupe de l’alphabétisation des mamans du secteur de Payi-Kongila. Je parcours les différents villages pour me rencontrer avec les formateurs. Ces 19 villages sont parfois éloignés par 3 ou 5 kilomètres de pistes broussailleuses. Je fais ce trajet à pieds.

Ce qui me fait le plus plaisir, c’est que de plus en plus de mamans s’intéressent à l’activité d’alphabétisation, et de plus en plus de villages nous demandent d’organiser des classes pour les mamans.